Diplômée d’un Master 2 dans le Management des Entreprises du secteur de la Santé, j’ai travaillé pendant douze ans comme cadre dans le médico-social. J’ai exercé ce travail au sein d’établissements médico-sociaux qui accueillaient des adultes ou des enfants en situation de handicap dans le Nord.

La naturopathie fait depuis longtemps partie de mon quotidien. J’ai toujours accordé une grande importance à mon alimentation (qualité des produits, répartition sur la journée…). Le sport était aussi une béquille essentielle à mon équilibre (psychologique et physique). De manière plus globale, j’étais attentive à tout ce qui pouvait améliorer mon bien-être et celui de ma famille.

Une évidence

Il n’y a donc pas vraiment eu de déclic pour me former à la naturopathie. C’est devenu, à un moment, une évidence. La notion de transmission est importante pour moi. Je voulais que les gens puissent avoir accès à toutes ces informations que je commençais à récolter et à mettre en place dans mon quotidien.

Je souhaitais pouvoir aider les personnes qui désiraient devenir acteurs de leur santé.

« Des cours en présentiel, et non en distanciel, était une condition sur laquelle je n’aurais pas dérogé. Pouvoir faire partie d’un collectif, échanger avec l’intervenant, rencontrer des personnes aux profils tous différents… Tout cela a permis de m’enrichir humainement. »

Céline Wiplié

Euronature étant une école reconnue depuis de nombreuses années. C’est sur elle que mon choix s’est porté. Un cursus de 1200h montre le sérieux de la formation. On aborde des matières telles que la nutrition, la physiologie, l’aromathérapie qui nous servent de manière concrète dans notre futur métier. De plus, le fait que l’école dispose de plusieurs campus en France m’a permis d’en trouver un à proximité de chez moi. Et, d’un point de vue personnel, pouvoir rentrer chez soi chaque soir assez rapidement après des journées de cours très chargées était tout à fait appréciable. Par ailleurs, des cours en présentiel, et non en distanciel, était une condition sur laquelle je n’aurais pas dérogé. Pouvoir faire partie d’un collectif, échanger avec l’intervenant, rencontrer des personnes aux profils tous différents… Tout cela a permis de m’enrichir humainement.

La Maison Hygée

Avant la fin de mon année chez Euronature, j’ai alors démarré la création de mon entreprise. Elle s’appelle La Maison Hygée. C’est à la fois une boutique de produits de bien-être au naturel qui reste ouverte 4 jours par semaine et des prestations diverses comme des consultations en naturopathie, des massages bien-être naturopathiques ou des ateliers que je délivre sur les temps de fermeture de la boutique.

(c) Céline Wiplié / La Maison Hygée

Ma semaine est donc riche car pleine de différentes activités. C’est ce que je recherchais : je voulais vraiment varier mon activité. Je ne me disperse pas pour autant car le cœur de toutes ces activités reste la naturopathie.

Je cherche ainsi à développer mon activité qui s’est lancée très vite après la sortie de l’école. Communiquer aux particulier mais pourquoi pas aussi aux entreprises dans les années à venir. Il y a tellement à faire dans les entreprises et la naturopathie y a tout à fait sa place : faire des ateliers sur la gestion du stress, sur l’équilibre alimentaire, sur la fatigue, sur l’aromathérapie…C’est un pan de mon activité que j’aimerais développer.

Donc si vous sentez au plus profond de vous-même que vous êtes sur la bonne voie, donnez-vous les moyens, trouvez une formation reconnue et de qualité comme Euronature et foncez !

Céline exerce à Avelin (59). Vous pouvez la contacter via son site web.